Comment choisir un siège auto

Se lancer en quête du meilleur siège-auto pour votre enfant peut parfois être un défi. C’est pourquoi, il faut toujours être bien informé avant d’acheter ce genre de produit. Il faut savoir s’y retrouver à travers les différents types de sièges-autos qui existent ainsi que sur les nombreux accessoires qui les accompagnent.

Ici chez Sucre d’orge, nous avons créé un guide clair et concis couvrant les conseils et les informations les plus appropriés pour vous aider à trouver le siège-auto idéal.

Pourquoi utiliser un siège-auto ?

Une obligation juridique

Conformément aux lois internationales, il est obligatoire d’utiliser un siège-auto pour transporter les bébés et les jeunes enfants en voiture. Le conducteur de la voiture est légalement responsable des enfants qu’il transporte, que ce soit un parent, un tuteur, un grand-parent, un ami, etc.

La loi exige l’utilisation d’un siège-auto et d’une ceinture de sécurité pour les enfants. Choisir le bon siège-auto et savoir l’installer correctement assurera la sécurité de votre enfant lors de vos trajets en voiture.

Depuis 2006, la loi exige que les mineurs de moins 12 ans et mesurant moins de 135 cm utilisent un siège-auto adapté à leur poids. Les enfants de plus de 12 ans et plus grand que 1,50 m peuvent s’asseoir dans une voiture sans siège-auto mais doivent utiliser la ceinture de sécurité standard réservée aux adultes afin d’avoir le maximum de protection possible en cas de freinage soudain ou de collision.

Les sièges-autos pour bébés doivent être installés dos à la route sur le siège passager avant du véhicule à la seule condition que l’airbag ait été préalablement désactivé manuellement ou automatiquement. Veillez toujours à prendre le temps d’installer correctement votre enfant dans son siège-auto et à suivre les instructions du fabricant que vous pouvez garder à l’intérieur du véhicule afin de les avoir à tout moment.
Choisir un siège auto pour bébé

La réglementation i-Size (ou R129)

Depuis juillet 2013, i-Size est le dernier standard européen de sécurité compatible avec toutes les voitures équipées en Isofix. Cette mesure permet de réduire les risques de compromettre l’efficacité du siège-auto due à une installation incorrecte de celui-ci dans une voiture incompatible avec le modèle.

Les sièges-autos sont classés par catégories selon le poids de votre enfant. Grâce à l’homologation i-Size, les sièges-autos garantissent une meilleure protection de la tête et du cou de votre bébé en cas de collision.

Une erreur commune de la part des parents est de croire que leur enfant a besoin d’un siège-auto de la taille au-dessus dès que leurs pieds dépassent de la coque du siège. C’est seulement lorsque la tête de l’enfant dépasse la hauteur du siège-auto que vous pouvez passer du groupe 0+ au groupe suivant. Il n’est pas nécessaire de positionner le siège-auto face à la route si les pieds de votre bébé commencent à toucher le siège passager avant. Un siège-auto i-Size exige une position dos à la route obligatoire jusqu’à 15 mois, ensuite le passage du siège-auto face à la route devient évident.

Principes de la réglementation i-Size

Dans le but d’augmenter la protection en cas d’accident, les sièges-autos i-Size devront être fixés dos à la route pour les bébés jusqu’à 15 mois.

i-Size prend en considération la taille de votre enfant plutôt que son poids. Cette réglementation constitue un meilleur indicateur pour savoir si vous utilisez le bon siège-auto puisque le développement physique de votre enfant y est directement lié.

Les sièges-autos i-Size sont testés de façon plus rigoureuse et assurent une meilleure protection grâce aux tests effectués sur les impacts latéraux.

Les sièges-autos i-Size sont compatibles avec le système Isofix, ce qui réduit le risque d’une installation incorrecte du siège.

La réglementation i-Size est entrée en vigueur depuis juillet 2013 et complète le règlement actuel UNECE 44. Les sièges-autos correspondants à l’un ou l’autre des règlements peuvent continuer à être utilisés.

Confort et commodité

Les bébés et les jeunes enfants trouvent les sièges-autos confortables puisque ceux-ci leur permettent de dormir pendant les trajets en voiture, bercés par le ronronnement du moteur.

Les enfants plus grands se sentent également plus en sécurité dans leur siège-auto et ne risquent pas de passer au travers de la ceinture si la voiture traverse des routes sinueuses.

Après un après-midi fatigant au parc ou un long voyage, les enfants peuvent reposer leur tête sur l’appui-tête du siège-auto et faire un petit somme rapide.

Les sièges-autos avec porte-boisson intégré sont utiles lors des longs trajets d’été puisque votre enfant aura toujours une boisson à proximité. De plus, cela permet de stocker à boire de façon propre et ordonnée sans que les parents aient à s’en préoccuper.

Les Types de sièges-autos

Coques-autos pour bébés

Les coques pour bébé
Les bébés doivent être transportés dans des coques-autos adaptées qui ne sont pas fixées à la voiture mais qui peuvent être déplacées de la voiture à la poussette. Ces coques-autos sont spécifiquement conçues pour convenir aux nouveau-nés et être parfaitement sécurisées en cas d’impact. Dans une coque-auto, les plus petits bébés jusqu’à 13 kg sont confortablement installés pour dormir même lors des trajets les plus courts. Dans la plupart des voitures, les coques-autos dos à la route sont celles qui offrent la meilleure protection. Les coques-autos pour bébés et les nacelles permettent de transporter les petits passagers allongés. Certaines poussettes combinées permettent de détacher la nacelle et de l’ajuster directement dans la voiture.

Dès la naissance… Le premier voyage de bébé de la maternité à la voiture doit impérativement se faire dans une coque-auto adaptée. Toutefois, tous les jeunes parents ne suivent pas cette règle et gardent leur bébé sur les genoux, ce qui augmente sept fois plus le risque de blessure en cas d’accident.

La position dos à la route et le risque de l’airbag… Un bébé doit voyager dans une coque-auto dos à la route sur le siège arrière de la voiture. Si la voiture possède un airbag passager qui peut être désactivé, alors le bébé peut être placé sur le siège avant. Si vous faites ceci sans désactiver l’airbag, vous mettez votre bébé en danger et risquez une amende.

Commodité… Une coque-auto est très utile à la maison en tant que cosi dans lequel votre bébé peut se reposer. Si vous êtes occupé avec les tâches ménagères, votre bébé pourra rester tranquillement assis dans son cosi et vous pourrez le transporter partout dans la maison.

Poignée de la coque-auto… La poignée du cosi doit être dirigée en position de transport pour empêcher le bébé de tomber. Cependant, dans la voiture, vous devrez diriger la poignée dans la position indiquée par le fabricant.

Sécurité et histoire du produit… Votre nouvelle coque-auto devra avoir la marque de sécurité ECE-R 44-03 ou 44-04. Avec une coque-auto d’occasion, il est essentiel de connaître l’histoire du produit afin d’être sûr qu’il n’a jamais subi d’accident et qu’il est resté intact.

Base Isofix

la base Isofix
La base Isofix est la pièce qui va vous permettre de fixer la coque-auto dans votre voiture, elle assure des trajets en toute sécurité pour votre enfant. Cette base se fixe facilement et rapidement à l’aide de deux pinces, aux ancrages Isofix de la voiture et est ainsi directement ancrée à la carrosserie de la voiture. Pour les voitures ne possédant pas d’ancrages Isofix, la plupart des bases peuvent également être attachées par l’intermédiaire de la ceinture de sécurité à 3 points de la voiture.

Sièges autos pour enfants

Conçus pour les jeunes enfants, ces sièges-autos s’inclinent légèrement et sont munis d’appuis-tête confortables. Tandis que les coques-autos s’installent à l’arrière dans la majorité des voitures, les sièges-autos pour enfants plus âgés, peuvent aussi être installés sur le siège passager. Ils sont fixés grâce à la ceinture de sécurité existante ou à un système d’ancrage Isofix pour un siège-auto modifié. Le siège-auto Isofix comporte deux « bras » qui peuvent s’attacher directement au véhicule. Ceci crée un ancrage fixe entre le siège-auto et la voiture. L’avantage de ce système est qu’en cas d’accident, la puissance de freinage est transmise directement au siège-auto.

Sièges-autos face à la route

Ceux-ci sont particulièrement adaptés aux enfants plus âgés qui ne rentrent plus dans les sièges-autos dos à la route. Les sièges-autos dos à la route permettent aux plus petits de voyager en toute sécurité tout en restant allongé ou assis.

Sièges-autos dos à la route

Sièges-autos dos à la route
Les experts recommandent de transporter les jeunes passagers âgés de 1 mois à 2 ans et demi – 3 ans, dans des sièges-autos dos à la route.

Sécurité… Selon les experts automobiles et les associations de consommateurs, ces sièges-autos dos à la route sont plus sécurisés, surtout en cas de collision frontale. Cela est dû à la tête des bébés qui est relativement plus grande par rapport à leur corps. Pour un bébé d’un an, la tête représente environ 25 % de son poids total. Dans les systèmes de sièges-autos face à la route, les vertèbres et les muscles du cou ne peuvent pas soutenir la tête de l’enfant et faire face à l’impact d’une collision extrême. La tête de l’enfant est projetée en avant tandis que le corps est retenu par la ceinture. Dans un siège-auto dos à la route, les vertèbres du cou doivent seulement faire face à un septième de la tension provoquée par l’impact.

Sièges-autos dos à la route et risque de l’airbag… Les sièges-autos dos à la route sont ceux qui s’installent les mieux sur les sièges arrière de la voiture. L’installation de ces sièges-autos à l’avant du véhicule n’est pas autorisée à moins d’avoir préalablement désactivé l’airbag. Autrement, le bébé ne serait pas protégé en cas de collision mais il serait projeté en arrière avec le siège. Afin d’être sûr que l’airbag a bien été désactivé, vous pouvez vérifier le pictogramme présent devant le siège avant passager . Si vous ne désactivez pas l’airbag, vous risquez de blesser votre enfant et pouvez être passible d’une amende.

Sièges bébés pour vélo

le siège pour vélo
Printemps et été… C’est particulièrement lors des mois les plus chauds que les parents abandonnent la voiture pour le vélo, une alternative également meilleure pour l’environnement. Si l’enfant n’a pas encore de vélo ou ne sait pas pédaler, il doit être transporté dans un siège bébé pour vélo. Les parents attachent habituellement ce siège au porte-bagages de leur vélo.

Sécurité… Pour éviter que les doigts de votre enfant se retrouvent coincés à travers les ressorts du siège, il est préférable d’opter pour une couverture spéciale. Le siège bébé pour vélo doit offrir une protection complète ainsi que des accoudoirs, un dossier suffisamment haut et un système de support pour les jambes. La sécurité de base est assurée si le siège répond aux normes standards EN 14344.

Ajustabilité… Si ce n’est pas le cas, le dossier peut être trop court ou les repose-pieds insuffisamment réglables. Pour les petits enfants en particulier, un dossier de haute qualité est essentiel d’un point de vue ergonomique. Beaucoup d’enfants s’endorment rapidement à vélo et risqueraient de tomber sans appui arrière approprié. Pour rendre le sommeil plus confortable, certains sièges disposent d’une position étendue. Cependant, cela peut déplacer le centre de gravité du siège vers l’arrière et avoir un impact négatif sur l’équilibre du vélo tandis que vous êtes en train de pédaler. Pour empêcher la tête de votre enfant de tomber en avant, vous pouvez utiliser des coussins adaptés, sur les côtés de l’appui-tête afin de maintenir la tête de votre enfant en place.

Les enfants de 7 ans et moins, doivent avoir un siège spécial pour le transport à vélo et leurs pieds ne doivent pas toucher les rayons du vélo.

Le Réhausseur

Le réhausseur
Lorsque les enfants deviennent trop grands pour rester assis dans un siège-auto mais que la ceinture de sécurité adulte reste inappropriée pour eux, acheter un réhausseur devient la solution idéale. En combinaison avec une ceinture de sécurité à 3 points ou à 5 points, un réhausseur offre la protection requise pour un enfant.

Confort… Les sièges-autos n’offrent pas seulement la protection adaptée aux petits passagers mais également le confort dont ils ont besoin. Avec les accessoires adaptés, un trajet en voiture peut facilement devenir un moment pour faire un « petit somme ». Si votre enfant n’a pas envie de dormir, vous pouvez toujours transformer son siège-auto en y installant des jeux mobiles pour qu’il puisse s’amuser lors des voyages en voiture.

Poids… Un rehausseur supporte les enfants de 22 à 36 kilos.

Fonction principale… Un rehausseur permet à l’enfant d’être surélevé en voiture et d’utiliser la ceinture de sécurité normale pour être bien protégé.

Critiques… Beaucoup de critiques sur les rehausseurs indiquent que ceux-ci n’offrent pas assez d’appui et qu’en cas d’accident, la ceinture de sécurité ne serait pas suffisante pour protéger l’enfant qui risquerait d’être projeté en avant malgré le rehausseur. Cependant, les guides de ceinture de sécurité distribués avec les rehausseurs, permettent de réduire le risque de blessures sérieuses en cas d’accident puisqu’ils expliquent bien comment empêcher la ceinture de sécurité de glisser.

Un rehausseur est généralement fait en polystyrène et ne pèse que quelques grammes, il est très facile à transporter et à installer dans la voiture du fait de sa petite taille.[/vc_column_text][vc_column_text]

Catégories de sièges-autos

Tableau des catégories de sièges-autos

PoidsÂge approximatifCatégorie de siège-auto
Dès la naissance (jusqu’à 10kg)0 à 9 mois approx.0
Dès la naissance (jusqu’à 13kg)0 à 15 mois approx.0+
Dès la naissance (jusqu’à 18kg)0 mois à 4 ans0+ et 1
9-18kg9 mois à 4 ans1
9-25kg9 mois à 6 ans1 et 2
15-25kg4 à 6 ans2
9-36kg9 mois à 12 ans1, 2 et 3
15-36kg4 à 12 ans2 et 3

Quatre types de sièges auto de base… Les jeunes parents sont souvent dépassés par la grande variété de types de sièges-autos existants sur le marché. Selon leur fabrication et leur forme, ce grand nombre de modèles peut être divisé en quatres catégories distinctes :

  • Les coques-autos bébé et les nacelles
  • Les sièges-autos face à la route
  • Les sièges-autos dos à la route
  • Les réhausseurs

Huit groupes… La réglementation européenne distingue huit groupes de sièges-autos selon le poids comme le montre le tableau ci-dessus. Notre gamme entière de sièges-autos a été conçue pour fournir une protection et un confort optimal pour votre enfant tout en répondant aux normes actuelles de sécurité CEE R44.03 ou R44.04. Certains sièges-autos peuvent appartenir à plusieurs groupes à la fois. Le sigle de la CEE indique à quelle catégorie un siège-auto appartient. Vous devez choisir votre siège-auto en fonction des limites de poids et d’âge de ces groupes.

Pertinence du poids… Le poids des bébés et des enfants, et non leur âge, est le facteur important qui permet de déterminer le siège-auto le plus approprié.

Sièges-autos dos à la route… Ils sont recommandés de la naissance jusqu’à 4 ans puisque les enfants de cet âge sont plus vulnérables aux puissants impacts. Un siège-auto dos à la route assure une protection supplémentaire en cas de collision.

Groupe 0… Les directives allemandes TÜV indiquent clairement que les bébés jusqu’à 10 kilos ou 9 mois sont plus en sécurité dans une coque-auto du groupe 0. Le groupe 0+ inclut les sièges-autos dos à la route pour les enfants jusqu’à 13 kilos ou 18 mois.

Groupe 1… Les sièges-autos face et dos à la route offrent la meilleure protection pour les enfants entre 9 et 19 kilos ou de 9 mois à 3 ans.

Groupe 2… Les enfants âgés de 3 à 6 ans et pesant jusqu’à 15 kilos doivent s’asseoir dans un siège-auto du groupe 2.

Groupe 3… Le TÜV* recommande d’utiliser les sièges-autos du groupe 3 pour les enfants âgés de 6 à 12 ans et pesant jusqu’à 22 kilos. Les enfants de moins de 7 ans doivent également utiliser un siège spécial pour le transport à vélo et leurs pieds ne doivent pas toucher les rayons du vélo.

* « Vérifié par TÜV. » Outre-Rhin, la phrase résonne comme un gage du sérieux allemand en matière de contrôle et de sécurité