Test de la poussette Volo de Maclaren

La Maclaren Volo, c’est le poids plume des poussettes avec un encombrement minimal. Il s’agit définitivement d’une poussette 2ème âge car son dossier n’est pas inclinable. Vous ne pourrez donc l’utiliser qu’à partir de 6 mois quand votre enfant pourra supporter une position assise. N’imaginez également pas y fixer une nacelle ou une coque / siège-auto, elle n’est pas faite pour cela.

La Maclaren Volo pèse 4.5 kg* avec sa capote. C’est la poussette la plus légère que nous avons testée.

• Une poussette ultra-basique •
Dans un souci de gain de poids, la Maclaren Volo ne bénéficie de quasiment aucune des options possibles chez les autres Maclaren :
– Pas de hamac avec plusieurs positions ;
– Pas de repose-jambes ajustable en longueur ;
– Pas de fenêtre de surveillance sur la capote ;
– Pas de bande réfléchissante sur la capote ;
– Pas de poignées ajustables en hauteur ;
– Pas de suspensions ;
– Pas de casquette pare-soleil.
C’est un peu le prix à payer mais a-t-on vraiment besoin de toutes ces options ?

• Une poussette très compacte •
La Maclaren Volo est très compacte. Elle n’est néanmoins pas plus compacte que les Maclaren Triumph Quest Sport et Quest Mod. Grâce à son pliage canne en 3 dimensions, elle mesure une fois pliée 103 cm* de long, 27 cm* de large et 19 cm* de haut. Seules quelques poussettes comme la Quinny Zap ou la Jané Unique sont plus petites. Si vous utilisez fréquemment l’avion avec votre enfant, notez que ses dimensions supérieures à 1 mètre ne lui permettent normalement pas d’être acceptée en cabine.

Avec ses 48 cm* de large, la Mac Laren Volo pourra évoluer au mieux dans les transports en commun, et tout particulièrement pour passer les portillons de métro (50 cm de large pour le métro parisien), les portes de bus ou de tramway.

Comme pour les Maclaren Triumph, Quest Mod et Quest Sport, la Volo est une poussette urbaine. Ses roues sont toutes petites (12.5cm*) et il n’y a pas de suspensions. On regrettera juste que le système de 2 fois 2 roues à l’avant et à l’arrière offre un roulage bien moins bon qu’une poussette ayant 4 roues uniques.

Le pliage et le dépliage de la Volo sont on ne peut plus simples. Le pliage est en particulier envisageable avec une seule main grâce à un double mécanisme de déverrouillage du châssis qui se fait uniquement avec les pieds.

• Le chapitre des reproches •
La Maclaren Volo ayant beaucoup moins d’options, les reproches à lui faire à sont donc bien moins importants que pour ses grandes sœurs que sont les Maclaren Quest Sport et Maclaren Quest Mod. On lui reprochera uniquement ses manettes de blocage en ligne des roues qui ont une fâcheuse tendance à sauter. Pas la peine de lui reprocher de ne pas avoir de fenêtre transparente sur la capote, de ne pas avoir de siège inclinable, de ne pas avoir de repose-jambe ajustable… cela ne fait pas partie du programme pour avoir une poussette la plus légère possible.

Il n’y a pas encore de commentaires concernant la poussette Volo de Mac Laren… Cependant notre test complet de la poussette devrait vous éclairer sur les fonctionnalités de cette poussette, et ainsi ses avantages et inconvénients. Nous vous invitons à cliquer sur l’onglet « Test complet ».
Si vous connaissez bien la poussette Mac Laren Volo, n’hésitez pas à laisser votre propre avis ci-dessous.